Cherchant à déconstruire les stéréotypes autour du portrait en photographie, j’ai photographié les pieds, nus, de personnalités. 

Les pieds ? C’est parti d’un questionnement sur le corps et ce qu’il dévoile de notre personnalité. Avec le pied, j’avais la sensation d’une partie de nous très intime. Intime car on ne peut pas tellement tricher avec ses pieds. Sa forme, petite, carrée, allongée, biscornue, elle, est bien définie.
Pourquoi des personnalités ? Une façon de les prendre à contre-pied. À une époque où tout physique se doit d’être stéréotypé, afficher ses pieds devient un acte de bravoure. Il s’agit pour le modèle de dépasser l’esthétique, d’accepter de se mettre en danger. 
Le pied, c’est aussi un point de départ, la base de notre corps, un membre d’une utilité indiscutable. Il est, avec la main, notre empreinte, il laisse une trace. Par le pied, miroir de notre corps, puis de toutes nos terminaisons nerveuses, apparaît un nouveau visage, peut-être plus vrai, plus sensuel et sincère car moins modulable. Et c’est grâce à tout ce qu’il révèle de nous qu’il en devient si photogénique...



Seeking to deconstruct the stereotypes around the portrait in photography, I photographed the bare feet of famous people.

The feet ? It started with questioning the body and what it reveals about our personality. With the foot, I had the feeling of a very private part of us. Intimate because you can't cheat so much with your feet. Its shape, small, square, elongated, quirky, is well defined.
Why personalities? A manner to take them on a counterintuitive way. In an age when every physique should be stereotyped, flaunting your feet becomes an act of bravery. For the model, it is about going beyond aesthetics, accepting to put oneself in danger.
The foot is also a starting point, the basis of our body, a limb of indisputable utility. It is, with the hand, our imprint, it leaves a mark. Through the foot, mirror of our body, then of all our nerve endings, a new face appears, perhaps truer, more sensual and sincere because less flexible. And it's thanks to everything he reveals about us that he becomes so photogenic ...

Amélie Debray all rights reserved