A l’occasion des 25 ans des Rendez-Vous de l’Histoire de Blois, rétrospective des portraits de personnalités pris à la chambre 4X5.

Retour à Blois, fragments d’histoire


J’aime faire le voyage à Blois. Chaque automne, lorsque l’été indien colore de ses sublimes teintes la campagne, les forêts et les villes, Blois fait éclore mille rencontres, libère mille idées. Voilà 25 ans que chaque année pendant les Rendez-vous de l’histoire la ville de Blois se métamorphose en une agora moderne, populaire, ouverte à tous. J’ai, depuis quelques années, la chance de côtoyer ces femmes et ces hommes illustres qui, par leurs pensées, leurs écrits, leurs enseignements et leurs engagements éveillent notre curiosité et musclent nos cerveaux. J’entreprends le voyage à Blois avec l’espoir, un rien présomptueux, de faire œuvre en rassemblant les visages de celles et ceux qui vont partager leurs travaux et leurs analyses, leurs idées et leurs craintes, leurs histoires et leurs passions. Le rituel est immuable, le protocole identique. Je les invite à rejoindre mon studio éphémère installé au-dessus du bouillonnant salon du livre pour “leur tirer le portrait” et enrichir une désormais riche série de plus de 200 visages. Cette famille originale sait accueillir les nouveaux venus, rendre hommage aux disparus et espérer que les absents les rejoignent l’année prochaine. Petit à petit, une famille dont les membres sont unis par les liens de la pensée se constitue. J’enregistre tous ces regards au moyen de mon imposante chambre photographique et révèle par les mystères du procédé argentique des visages, qui témoignent de l’infini diversité de la figure et de la pensée humaine. Cet ensemble compose aujourd’hui un volumineux album de famille que j’expose à la manière des accrochages protéiformes qui généralement ornent les murs des grandes demeures pleines de vie et d’histoires. J’aime entreprendre ce voyage comme on réalise une escapade empreinte de mélancolie mais qui toujours me ravit car elle m’offre d’embrasser une humanité inlassablement curieuse.

Amélie Debray
Amélie Debray all rights reserved